Cirex, le prodige portoricain de retour

Sa musique est reconnu au cinéma dans les films d’horreur indépendants aux États-Unis, au Danemark et en Espagne.